présentation de l'Observatoire

Du Collectif Renoir à l’Observatoire de l’environnement nocturne

L’Observatoire de l’environnement nocturne succède au Collectif Renoir (Ressources environnementales nocturnes et territoires) et poursuit le travail collaboratif engagé depuis 2013 par ce groupe pluridisciplinaire de chercheurs et praticiens autour de la thématique de la préservation et de la valorisation de l’environnement nocturne. Apparu à l’occasion de la création de la Réserve internationale de ciel étoilé du Pic du Midi, première “aire protégée” dédiée à la préservation du ciel nocturne en France, le Collectif Renoir a progressivement développé des liens avec de nombreux acteurs gestionnaires, techniciens ou encore éducatifs aux prises avec les sujets de l’éclairage, de la pollution lumineuse et leur articulation aux enjeux de protection de l’environnement. Originellement positionné en sciences sociales, ce collectif de recherche a progressivement accru ses échanges avec d’autres communautés scientifiques, lui permettant ainsi de développer des travaux radicalement interdisciplinaires, à l’interface entre environnements et sociétés.

© Samuel Challéat Observatoire Environnement Nocturne CNRS UMR 5602 GÉODE Nighttime Environment Observatory French National Center for Scientific Research nuit pollution lumineuse paysage nocturne obscurité ciel étoilé éclairage public extinction lumière artificielle nocturne réserve territoire ALAN artificial light at night public lighting light pollution nighttime environment nightscape lightscape starry sky reserve starry night darkness

Pourquoi un Observatoire de l’environnement nocturne ?

Tout à la fois dispositif opérateur et organisateur de cette interdisciplinarité, l’Observatoire de l’environnement nocturne vise à répondre aux questionnements sociaux, écologiques et sanitaires soulevés par les effets négatifs de l’éclairage artificiel nocturne. Également orienté vers l’action territoriale, il accompagne la fabrique des politiques locales consacrées à l’environnement nocturne (éducation et formation aux enjeux de réduction de l’empreinte lumineuse et de valorisation de la ressource obscurité). Pensé dès 2017, il se concrétise aujourd’hui grâce au soutien du Centre national de la recherche scientifique et au travail de long cours engagé avec plusieurs territoires.

L’Observatoire de l’environnement nocturne regroupe des personnels de différents instituts de recherche du CNRS (Écologie & environnement, Sciences humaines & sociales, Nucléaire & particules, Sciences informatiques) et du MNHN, chercheurs et enseignants-chercheurs en géographie, en géographie de l’environnement, en aménagement de l’espace et urbanisme, en écologie du paysage, en intelligence artificielle et en astrophysique. Au-delà de la sphère académique, l’Observatoire de l’environnement nocturne s’adjoint les compétences et expertises de professionnels en mesure d’opérationnaliser la jonction entre écologie, éclairagisme et sciences du paysage dans les projets d’aménagement.

La posture scientifique des membres de l’Observatoire

La posture scientifique des chercheurs et praticiens de l’Observatoire de l’environnement nocturne est à la fois critique et propositionnelle. Elle ne se satisfait pas d’une logique linéaire de division des temps, des lieux, des acteurs de la connaissance, de ceux de l’action et de la décision. Elle propose une démarche qui s’inscrit dans le processus cumulatif des sciences tout en mettant à disposition des solutions contextualisées construites sur le croisement entre savoirs académiques interdisciplinaires, savoirs vernaculaires et expériences de vie. Nos travaux aux côtés des territoires invitent ainsi à inoculer de la convivialité dans une démarche scientifique de proximité, à échelle fine et qui favorise le partage des savoirs et la construction du concernement.

© Samuel Challéat Observatoire Environnement Nocturne CNRS UMR 5602 GÉODE Nighttime Environment Observatory French National Center for Scientific Research nuit pollution lumineuse paysage nocturne obscurité ciel étoilé éclairage public extinction lumière artificielle nocturne réserve territoire ALAN artificial light at night public lighting light pollution nighttime environment nightscape lightscape starry sky reserve starry night darkness